page précédente

Matinée écocitoyenne le 4 décembre 2011
 Au port de Saint Georges de Rex
Photos

Encore une matinée passée sous la pluie dirons les personnes qui sont resté chez eux bien au chaud mais les dix bénévoles vous dirons le contraire. Nous n’avons été mouillé que par les goûtes des arbres qui tombaient a chaque coup de scie ou de pince force.
Nous avions les deux barques de la Maison du Marais Poitevin qu’ils nous ont prêtées gracieusement ainsi que celle de René Mathé Maire de Saint Georges de Rex.

Malgré un problème d’organisation, une pigouille improvisée dans une perche de frêne et nous sommes parti. Nous avons continué ce sur quoi nous nous étions arrêté la dernière fois c’est a dire de finir d’ouvrir la perspective du haut du pont de l’ancienne voie de chemin de fer. Celui-ci se trouve a environ 4 mètres au dessus du niveau d’eau ce qui n’a pas été une mince a faire pour couper les plus hautes branches. Mais grâce a quelques conseils de bénévoles ainsi qu’à des promeneurs intrigués nous avons fait de notre mieux. Cela dit nous avons conservé des petits frênes (futur têtards espérons le), des clématites qui agrémenterons le paysage lors de leurs floraison ainsi que quelques ronciers et pieds aubépines idéales pour les oiseaux l’hiver pour s’y nourrir et s’y cacher. Avec cette main d’œuvre travailleuse les barques ont été vite remplies nos avons donc décidés d’aller les vider sur le terrain communale au cœur du marais. Ce petit temps en barque nous a permis de discuter et de débattre sur certains sujets , agrémentés par différents point de vue que ce soi d’ élus, de paysan ou de naturaliste. Une foi arrivé sur la zone de déchargement nous avons vidé les barques puis nous les avons nettoyé prêtent a ressortir. Nous sommes donc revenu a pieds sur quelques kilomètres durant lesquels les discutions se sont succédés que ce soi sur le thème de l’eau, de la haie. Ce dernier a nécessité un petit arrêt sur un spécimen d’aubépine monogyne des plus remarquable du Marais Poitevin qui a même été classé pour son diamètre assez important faisant oublié la notion arbustive dont fait partie cette famille.

Puis nous sommes arrivé sur le pont duquel nous avons admiré la vue qui nécessite encore quelques éclaircissement. Enfin nous avons pris le verre de l’amitié offert par l’association sous un ciel clair et sans gouttes. Le président en a profité pour remercié tous les bénévoles et a rappelé la prochaine sortie qui se déroulera le 8 janvier 2012 sur la commune d’Amuré.

Dans le but de commencer cette belle année espérons-le sur des sorties faites de rencontre et de partage. Car il y a du travail pour tous ces recalous qui souhaitent retrouver un marais navigable comme nos ancêtres l’on connu et utilisé.